Eco & Solidarité

Google+

 MERCI POUR VOTRE IMPLICATION ET GENEROSITE !

 

 

UNE ORGANISATION ECO RESPONSABLE

Une étroite collaboration avec les différents pays

•    Loin des aérodromes, les bivouacs de l'AFRICA ECO RACE sont installés dans des endroits magnifiques, au cœur d'une nature sauvage et d’un environnement « authentique », le tout choisi avec les différentes autorités des pays concernés afin de limiter un maximum l’impact sur la nature et les populations locales.
•    L’économie locale est mise à contribution au maximum. Les bivouacs sont préparés et nettoyés par des prestataires locaux ; les déchets qui le peuvent sont incinérés sur place, les huiles récupérées, les sacs poubelles dirigés vers le centre de traitement des déchets le plus proche.
•    Le parcours est défini en étroite collaboration avec les autorités des pays traversés afin d’éviter les zones « à protéger » comme les parcs nationaux.

Une utilisation des nouvelles énergies

•    L’AFRICA ECO RACE affiche clairement sa volonté de donner au développement durable une réelle dimension en l’intégrant dans l’organisation quotidienne de la course grâce à des démarches et à un comportement éco responsable, en mettant l’accent sur la prise de conscience individuelle et quotidienne en matière d’écologie.
•    Un certain nombre de véhicules de l’organisation sont équipés de panneaux photovoltaïques afin d’utiliser l’énergie emmagasinée toute la journée pour mener à bien leurs missions sans avoir à se servir de groupes électrogènes.

DES PROJETS DURABLES

•    « Planter plus d’un million d’arbres sur 2000 hectares autour de la ville de Nouakchott. C’est le défi que veut relever la capitale mauritanienne en 2015. Objectif : faire obstacle à l’avancée des dunes de sable et aux incursions marines. 2000 hectares en quatre ans, à raison de 500 hectares par an ».
L'AFRICA ECO RACE participe depuis plusieurs années à l’implantation d’arbres dans Nouakchott, la capitale mauritanienne. Quelques milliers d’Eucalyptus ont été plantés Avenue Gamal Abdel Nasser jusqu’à la Plage et vers le port afin de remplacer les arbres arrachés lors de la rénovation.
•    Avec l’aide de concurrents, l’AFRICA ECO RACE a assuré la livraison et la mise en service pour un fonctionnement de manière autonome d’une centrale solaire, qui a été remise à l’école la « Khaïma des petits » à Nouakchott.

ENERGIE DE L'ESPOIR ET ECO-PARTICIPATION

•    En 2017, L’AFRICA ECO RACE a souhaité s'engager aux côtés de l'AMADE en mettant sur pieds le projet « ENERGIE DE L’ESPOIR ». Le projet a deux buts complémentaires, écologique et éducatif : en fournissant aux enfants scolarisés dans des écoles en milieu rural, non raccordées aux réseaux électriques et traversées par le rallye, des lampes solaires portables. Ces lampes permettent aux enfants de :

- Rejoindre leur domicile la nuit tombée de manière plus sécurisée,
- D’en faire profiter à leur famille à domicile,
- D’étudier en moyenne 4h de plus par jour,
- De se substituer aux lampes à pétrole qui sont une des causes principales de pollution et de mortalité dans les foyers.

En 2020, ce sont près de 500 lampes qui ont été distribuées en Mauritanie, dans la région de Tidjikdja et plus de 2500 lampes depuis la création de ce projet.

•    L’utilisation annuelle 5 jours sur 7 d’une lampe permet d’économiser 200kg de CO2 :
- Sur 500 lampes fournies en 2020, cela représente 100 000kg de CO2,
- Sur la totalité des lampes fournies depuis le lancement du projet, cela représente pas moins de 500 000kg de CO2, qui ne sont pas rejetés dans l’air.

•    Depuis 2020, L’ECO-PARTICIPATION a permis de financer l’intégralité des lampes, soit un montant d’environ 11 000€. L’ECO PARTICIPATION est un financement participatif qui fait contribuer toutes les parties prenantes de l’AFRICA ECO RACE : Concurrents, Organisations, Prestataires. 

DES CONCURRENTS ECO-RESPONSABLES

Des projets ambitieux de certains concurrents inscrits en catégorie EXPERIMENTALE qui constitue un bel exploit et suscite un vif intérêt pour le futur. 

•    Arnaud JACQUART, sur une moto 100% électrique, prototype sur une base de YAMAHA, sans avoir utilisé une seule goutte de carburant et en rechargeant les batteries de sa moto au bivouac en utilisant de l’énergie photovoltaïque. 
•    Le Team LATVIA, en voiture à propulsion électrique sur une Hybride Oscar EO.
•    André LENOBLE, en moto avec une YAMAHA équipée de cellules photovoltaïques a permis de limiter la sollicitation de l’alternateur sur le moteur et de réduire encore la production de CO2.
•    Willy JOBARD, sur une moto ZONGSHEN 450 HYBRID2 hybride alimentée en eau. Ce système a permis d’une part d’augmenter sensiblement le rendement moteur, d’autre part de diminuer de façon significative la consommation et enfin de limiter les rejets de gaz carbonique dans l’atmosphère. Par ailleurs, Willy JOBARD a utilisé du carburant bio éthanol transporté sur toute l’épreuve par l’organisation de l’AFRICA ECO RACE.
•    Le Team KAMAZ MASTER, sur un camion hybride au gaz utilisant un mélange de méthane et de gazole dont l’objectif était de démontrer les possibilités d’utilisation de gaz naturel comme carburant.

UN RALLYE SOLIDAIRE

La tradition sur les rallyes africains est de profiter de son passage pour venir en aide aux populations des pays traversés.

Depuis sa création, en moyenne 30% des participants apportent leur soutien ou font des dons qui sont ensuite redistribués par les organisateurs. Grâce à cela, de nombreuses actions ont été menées à l’occasion du passage de l’AFRICA ECO RACE et ont pu venir en aide à de nombreuses associations, écoles ou autres tel que :

  • Fondation MEONI
  • AMADE 
  • Village Pilote 
  • Hôpital de PIKINE
  • Khaïma des Petits 
  • Maison des Handicapés de Sokone 
  • Mécénat Chirurgie Cardiaque 
  • Association Cœur et Santé 
  • Vaincre la Mucoviscidose
  • Myopathie de Duchenne 

Et tant d’autres …

Publié le ven 19/05/2017 - 17:31