L’Energie de l’espoir

Africa Eco Race 2018
Publié le jeu 01/02/2018 - 11:06
Google+

L’AFRICA ECO RACE, La Fondation Prince Albert II de Monaco, le groupe de courtage en assurances ASCOMA Jutheau & Husson et Lagazel s’engagent aux côtés de l’AMADE Mondiale en faveur du challenge « L’Energie de l’espoir »

850 lampes solaires distribuées aux écoliers Mauritaniens et Sénégalais en marge du rallye Africa Eco Race

Des lampes solaires pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre et promouvoir l’accès à l’éducation 

Sur le continent Africain plus de 600 millions de personne n’ont toujours pas accès à l’électricité, véritable handicap en termes de développement économique et d’accès aux services de base, comme l’éducation ou la santé. 

En l’absence d’accès à l’électricité, l’utilisation de lampes à pétrole est couramment répandue en Afrique Subsaharienne. L’utilisation du kérosène en plus d’être particulièrement onéreux, pouvant représenter jusqu’à un tiers du budget quotidien d’une famille, est par ailleurs une source importante de gaz à effet de serre contribuant significativement aux changements climatiques. 

Les gaz (monoxyde de carbone, oxydes nitriques, dioxyde de souffre…) et les particules fines émis par les lampes à pétrole sont hautement nocifs pour la santé. A l’origine de près de 4 millions de décès par an la pollution liée à l’utilisation des lampes à pétrole est la 1ère cause de mortalité en Afrique devant la tuberculose, la malaria et le VIH/SIDA combinés.

L’utilisation du kérosène est également à l’origine de nombreux incidents ménagers. Hormis les brûlures, l’ingestion de kérosène est la première cause de mortalité par empoisonnement chez les enfants.

L’expérience montre que lorsqu’un foyer a accès à une source d’énergie propre et durable, les enfants sont les premiers bénéficiaires, en termes de santé, mais également en termes d’éducation. 

L’AMADE Mondiale est ainsi à l’initiative du challenge « L’énergie de l’espoir » dont l’objectif est de favoriser l’accès des écoliers sahéliens à l’énergie via la distribution de lampes solaires au sein d’écoles partenaires se trouvant dans des zones non électrifiées. 

Chaque lampe permet ainsi, en se substituant à une lampe à kérosène, d’atténuer les émissions de gaz à effet de serre de 200 kg par an et à l’enfant bénéficiaire d’étudier en moyenne 4 heures de plus par jour.

L’AMADE Mondiale a souhaité s’associer pour cette opération à l’entreprise Lagazel, première entreprise produisant des lampes solaires sur le continent Africain. Les lampes solaires Lagazel, fabriquées en métal, sont par ailleurs reconnues pour leur robustesse et sont les seules à disposer de batteries pouvant être remplacées et recyclées.

Une initiative soutenue par l’organisation du rallye AFRICA ECO RACE, la Fondation Prince Albert II de Monaco ainsi que le groupe de courtage en assurance ASCOMA Jutheau & Husson

L’AFRICA ECO RACE dans le cadre de sa démarche éco responsable et solidaire a souhaité s’engager aux côtés de l’AMADE Mondiale en faveur de cette initiative en permettant l’acquisition de plus de 400 lampes solaires. AFRICA ECO RACE s’est d’autre part mobilisé en vue d’organiser en collaboration avec l’AMADE Mondiale la distribution des lampes solaires en marge du passage du rallye en Mauritanie et au Sénégal.

Cette initiative a également bénéficié de l’appui de partenaires Monégasques de premier plan partageant cette démarche éco-responsable ainsi que l’engagement de l’AMADE Mondiale en faveur de l’enfance.

La Fondation Prince Albert II de Monaco (www.fpa2.org), acteur majeure dans le domaine de la protection de l’environnement et le groupe de courtage en assurances ASCOMA Jutheau et Husson (www.ascoma.com) , bénéficiant d’une solide implantation en Afrique, ont souhaité relever le défi de l’accès à l’énergie et de l’éducation des écoliers Sahéliens aux côtés de l’AMADE Mondiale, en tant que partenaires officiels de l’initiative. Chacun de ces partenaires ayant pris en charge l’acquisition et la distribution de 200 lampes supplémentaires, ce sont 850 lampes solaires qui ont ainsi pu être distribuées, représentant un investissement de 20.000 €.

La Société Monégasque d’Electricité et du Gaz (SMEG) (www.smeg.mc)  ainsi que le Stars’N’Bars (www.starsnbars.com)  ont également apporté leur soutien dans l’organisation pratique de cette initiative qui fait également sens avec leurs engagements respectifs en faveur de l’environnement.

Les écoles rurales de Chinguetti, Ouadane et de Saint-Louis, bénéficiaires de la 1ère édition du challenge « L’Energie de l’espoir ».

Pour cette première édition, les écoles bénéficiaires ont été des écoles rurales se trouvant autour des villes mythiques de Ouadane et Chinguetti en Mauritanie ainsi que la ville de Saint-Louis au Sénégal, trois sites traversés par le rallye AFRICA ECO RACE.

Les écoles bénéficiaires ont été identifiées en collaboration entre l’AMADE Mondiale, les autorités des associations locales partenaires. 

A Chinguetti et Ouadane se sont 400 lampes qui ont pu être distribuées au bénéfice de 6 école primaires et maternelles, et 350 lampes au sein de 6 écoles de la région de Saint Louis. A l’arrivée du rallye au Lac Rose, 100 lampes ont également été remises aux enfants d’une école primaire de la région de Fatik.

Les classes prioritaires ciblées lors des distributions au sein de chaque école bénéficiaire sont les classes de CM2 dont les élèves devront passer un examen en fin d’année. L’AMADE Mondiale gardera un œil attentif sur les résultats enregistrés en termes de réussite scolaire au sein de ces classes bénéficiaires.


AMADE Mondiale
4 rue des Iris
98000 Monaco
+377.97.70.52.60
info@amade-mondiale.org

 

logoamadefull.png